Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 18:46

 

Marie Harel, née Fontaine le 28 avril 1761 à Crouttes (Orne), près de Vimoutiers en Normandie et morte en 1818 à Champosoult (Orne), est considérée comme l'inventrice du camembert.

Elle épouse le 10 mai 1785 à Camembert Jacques Harel, laboureur à Roiville.

Il se fabriquait, depuis la fin du XVIIe siècle déjà, un fromage renommé dans le pays de Camembert. Marie Harel aurait développé le camembert, en 1791, en améliorant ce fromage, grâce aux conseils d’un prêtre réfractaire l'abbé Bonvoust originaire de Brie, qu'elle hébergeait dans l'attente de jours meilleurs.

Une statue de Marie Harel est visible à Vimoutiers.


****

 

Si les étrangers associent bien souvent l'image de la France à sa gastronomie et en particulier au camembert, c'est qu'il y a bien une raison. Elle est, en effet, très simple. L'histoire du camembert est tellement ancienne que l'on ne peut échapper à ce fromage si particulier dans notre société française. Pour comprendre cet engouement si prononcé pour le camembert, venons en en premier lieu à son histoire. Pour toutes les histoires anciennes, cependant, il existe la réalité, mais surtout les légendes.



Pour un fromage tel que le camembert, il est plus intéressant d'imaginer qu'il a une histoire palpitante. Cette légende raconte donc qu'une dénommée Marie Harel, habitante de la ville de Camembert, serait à l'origine de sa création. En 1789, alors que la France subit sa révolution, chaque prêtre catholique devait prêter le serment de fidélité à la République. Dans le cas contraire, il ne valait pas cher de la peau des réfractaires ! Ainsi, certains ont décidé de s'enfuir et de se cacher, comme ce fut le cas de l'Abbé Charles-Jean Bouvoust. Ce dernier aurait donc trouvé refuge chez la fameuse Marie Harel. En gage de sa reconnaissance, le prêtre, originaire de Brie, non loin de Paris, lui a offert le « secret » de fabrication du fromage. Bien que cette légende soit très sympathique, elle n'est pourtant pas réelle. Marie Harel est née en 1761 et le camembert a fait son apparition bien avant elle. On ne connaît pas les conditions exactes de sa création, ceci dit, il existe plusieurs témoins de son existence plusieurs siècles auparavant, tels que Brugerin de Champier, un écrivain qui évoque, dans son oeuvre, Re Ciberia en 1569 les « fromages du Pays d'Auge ».

 


Plus tard, le frère de Pierre Corneille, Thomas, a parlé en 1708 dans un traité de géographie des « fromages de Camembert ». L'histoire du camembert se poursuit en 1850 avec l'arrivée des chemins de fer. Grâce à eux, les fromages de camembert ont pu être acheminés vers Paris et toutes les grandes villes de France pour y développer leur commerce.

 


camembert
Quarante ans plus tard, un ingénieur du nom de Ridet a l'idée d'une boîte ronde en bois de peuplier recouverte d'une étiquette, toujours très célèbre aujourd'hui afin que le fromage soit bien protégé pour une conquête du monde entier ! Durant la première guerre mondiale, il fait partie de la ration des Poilus et deviendra le symbole national. L'apogée du camembert est marquée par l'année 1983 car il obtient l'A.O.C (Appellation d'Origine Contrôlée). Les conditions de ce label sont d'ailleurs très pointues. Il faut effectivement que le camembert soit fabriqué sur le sol normand avec du lait cru (jamais au-dessus de 37°C) exclusivement en provenance de cinq départements : Seine Maritime, Calvados, Eure, Manche et Orne.

 


Il doit évidemment être moulé à la louche et des normes précises ont été instaurées quant à son poids et son pourcentage en matière grasse. Plusieurs étapes sont nécessaires à sa fabrication, à savoir la collecte de lait pasteurisé auquel on ajoute de la présure afin de cailler le lait. Il faut ensuite le mouler, à la louche, comme indiqué précédemment pour qu'il soit fait dans les règles de l'art. L'étape suivante implique son démoulage et son encensement au pénicillium candidum, qui est un champignon. Pour finir, il est nécessaire de le saler à l'aide d'un sel sec. Malheureusement, le camembert est aujourd'hui menacé de perdre l'A.O.C car le lait qui doit être normalement cru est aujourd'hui bouilli pour enlever tous les germes pathogènes. Pour l'instant, l'avenir du camembert fait donc l'objet d'une enquête. Mais, pour l'heure, les Français ne pourront jamais se débarrasser de cette image sacrée du camembert. L'histoire de ce fromage a une origine si profonde et son symbole est si important que n'importe quel étranger à l'évocation de la France ne peut s'empêcher de penser au fameux camembert. Est-ce un stéréotype si dérangeant ?


*

Ingrédients


1 fromage camembert dans une boîte de bois de 250 g
45 ml de porto blanc (ou Pineau des Charentes)

Pour les accompagnements:

2 branches de céleri coupées en bâtonnets
12 à 16 mini-carottes
1 pain baguette

Préparation


1.  Réglez le barbecue à puissance moyenne-élevée. Retirez le camembert de son emballage et déposez-le sur une feuille de papier d'aluminium. Serrez le papier autour du fromage et replacez-le dans la boîte en bois.

2.  Versez le porto sur le fromage et refermez le papier d'aluminium en pliant les rebords à la manière d'une papillote.

3.  Déposez la boîte de bois sur la grille supérieure du barbecue. Laissez chauffer 8 à 10 minutes, jusqu'à ce que le fromage soit fondu. Servez immédiatement avec les accompagnements à tremper.

*

Camembert à la braise. BBC la recette de papyserge


-      1 camembert pas trop fait

-         Herbes de Provence

-         1 cuil.à soupe d’huile d’olive

 

 

 

Préparation ultra facile :

 

  •  . Verser  un peu d’huile d’olive sur le camembert ( recto verso )
  • Saupoudrer d’herbes de Provence et de poivre
  • poser le camembert sur la grille   du barbecue et bien surveiller qu'il ne s'écroule pas
  •  retourner de temps en temps avec une spatule  sur la fin le poser sur une feuille de papier alu  ( si on est pas sur de son coup )
  • 10 à 15 minutes environ. suivant la braise

 a manger trés chaud  sur du pain frais ou grillé au barbeck

Un p’tit délice !!!!

  le camembert au barbecue ce cuit sans la boite

 

 

 

 

Le camembert rencontre encore une fois la grande histoire au cours de la première guerre mondiale (1914-18). Il est en effet intégré pendant toute la durée du conflit à la ration de combat des "poilus". Il fut ainsi utilisé dans l'expression désignant l'action des obus pourris, qui "foiraient dans le camembert".

Boite de camembert Le Poilu

 A la conquète de l'amérique :

http://www.taste-camembert.com/camembert-petite-histoire.php

En 1926, un américain, Joseph Knirim arrive en Normandie et demande aux autorités locales médusées où il peut rendre hommage à Marie Harel la créatrice du Camembert... Il précise que le camembert lui a sauvé la vie en favorisant la guérison des maux d'estomac dont il souffrait jusqu'alors... Il lance même une souscription pour l'édification d'une statue à la gloire de cette pionnière. Les fonds arrivent, notamment de certains producteurs voyant là une bonne opération de "marketing". Cette statue de Marie Harel, sera finalement érigée quelques années plus tard et inaugurée par Monsieur Millerand.

Repost 0
Published by papyserge ☞ - dans histoire et gastronomie
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 17:45

 

 

 

 

 

 

BOURREAU.jpg

 

  Pourquoi au tennis compte-t-on les points par 15, 30, 40 ?

 
La façon de compter les points au tennis vient du jeu de paume.
Ce jeu français, très pratiqué aux 16e et 17e siècles, est l'ancêtre du
>tennis
créé par les Anglais au 19e siècle ("tennis" est d'ailleurs la déformation
du
mot français "tenez !", prononcé par le joueur qui lançait la balle).
Au jeu de paume, le vainqueur du point devait avancer à chaque fois de 15 pas
en direction du filet (15, 30, 45 ou 60 pas en partant de la ligne de service),
et celui qui atteignait le filet, situé à 60 pas, remportait le jeu. Le
nombre
40 serait un raccourci de 45, trop long à prononcer. Quand les joueurs
étaient
à égalité à 40, l'avantage consistait à faire 5 pas supplémentaires.
Nouvelle-image-2.JPG
 Pourquoi dit-on "apprendre par coeur" ?
Cette expression est née au Moyen Âge.
Depuis l'Antiquité, le coeur était souvent considéré comme le siège de
l'intelligence, de la mémoire et des sensations (sans doute à cause de
l'accélération du rythme cardiaque   lors des émotions fortes).

 

le-jeu-n-en-vaut-pas-la-chandelle.jpg

 

*Pourquoi l'eau de Javel porte-t-elle ce nom ?

 

L'eau de Javel tire son nom du village de Javel où elle fut fabriquée pour
la  première fois.
Ce village, qui était situé à l'ouest de Paris, est aujourd'hui un quartier du
15e arrondissement de Paris. Découverte par le chimiste français Claude Louis
Berthollet (1748-1822) à la fin du 18e siècle, l'eau de Javel fut employée à
l'origine pour blanchir le linge.
Elle est aujourd'hui utilisée dans le monde entier comme désinfectant et  décolorant 
(son nom est "bleach" en anglais).
                                                                                    &&&&&&&&Nouvelle-image.JPG&&&&&&&&
   Pourquoi trinque-t-on ?
La coutume de trinquer vient du Moyen Âge.
À cette époque, les empoisonnements par la boisson étaient courants. Par
précaution, les gens qui vidaient leur verre ensemble s'échangeaient un peu
de
breuvage juste avant de boire. Par la suite, on se contenta simplement de
cogner les verres pour échanger du liquide par éclaboussure. Aujourd'hui
encore,
on dit qu'il ne faut pas commencer à boire avant d'avoir trinqué, et qu'il
faut
se regarder dans les yeux en trinquant, ce qui est un signe de confiance.
Mort-aux-vaches.jpg
  Pourquoi dit-on que "l'argent n'a pas d'odeur" ?
Ce proverbe est attribué à l'empereur romain Vespasien (9-79), en réponse à
son fils Titus qui lui reprochait d'avoir instauré un impôt sur l'urine.
Dans la Rome Antique, l'urine était collectée dans les toilettes publiques
afin d'être utilisée par les tanneurs pour dégraisser la laine. Vespasien
eut
l'idée d'établir une taxe sur cette collecte. Critiqué par son fils, il lui
mit
sous le nez des pièces de monnaie en lui demandant s'il était importuné par
l'odeur.
Au 19e siècle, les Parisiens appelèrent leurs toilettes publiques des
"vespasiennes" en mémoire de cette anecdote.
Nouvelle-image-4.JPG
 
Pourquoi dit-on "aller à Tataouine" ?

L'expression populaire "aller à Tataouine" (ou "Tataouine-les-Bains")signifie
aller se perdre au bout du monde.
Tataouine était un bagne militaire français situé près de la ville de
Tataouine, au sud de la Tunisie. Il fut ouvert jusqu'en 1938, année de
l'abolition des bagnes en France. Il accueillait les condamnés de droit
commun
et les soldats punis pour indiscipline. L'éloignement et les conditions de
détention, réputées très dures, ont donné naissance à cette expression.
Untitled8.jpg
*Pourquoi dit-on "nous ne sommes pas sortis de l'auberge" ?
Cette expression signifie que l'on est dans une situation difficile, et loin
d'en être sortis.
Elle vient de l'argot où "auberge" signifie "prison", car on y offre le gîte
et le couvert.
Au Québec (Canada), l'expression équivalente est "nous ne sommes pas sortis du  bois".
http://www.casterino.com/photos/auberge.gif
  Pourquoi les notes de musique sont-elles appelées 'do, ré, mi, etc.' ?
La notation "do, ré, mi, fa, sol, la, si" a été créée au 11e siècle par un
moine italien.
Elle est inspirée d'un chant religieux latin :
Ut queant laxis
Resonare fibris
Mira gestorum
Famuli tuorum,
Solve polluti
Labii reatum,
Sancte Ioannes.
"ut", difficile à chanter, a été remplacé par "do" au 17e siècle
                              http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQb-JL3E6bb21-lqPhIuW2upSqYtFjDbl8ya1pxhPL-7gd1VpH4
Joueur de Biniou
Repost 0
Published by papyserge ☞..... ♫♪♫♪ - dans histoire et gastronomie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de papyserge ☞
  • Le blog de papyserge  ☞
  • : Blog de bonne humeur de convivialisé mais aussi tous les sujets sérieux, ou non, sont les bienvenus.
  • Contact

Recherche

Vidéos